Projets et Programmes

L’encouragement de l’intégration est une tâche qui concerne l’ensemble de la société. Cette tâche est avant tout assurée par les services de l’Etat en place (structures ordinaires), comme les écoles, les institutions de formation professionnelle ou les institutions du système de santé, mais aussi par les acteurs de la société civile comme les partenaires sociaux.

L’encouragement spécifique de l’intégration vient compléter les offres des structures ordinaires. Il soutient les structures ordinaires pour assumer son mandat d’intégration et comble les lacunes. La mise en oeuvre de l’encouragement spécifique de l’intégration relève en première ligne de la compétence des cantons et est réglée depuis le 1er janvier 2014 par les programmes cantonaux d’intégration PIC.

Dans le cadre de l’encouragement spécifique de l’intégration de la Confédération, la Commission fédérale des migrations CFM et le Secrétariat d’Etat aux migrations SEM soutiennent les projets et programmes d’importance nationale, en complément des PIC.

La CFM soutient actuellement des projets dans les domaines suivants :

sym_citoy

Citoyenneté

La soumission de projets est actuellement possible.

Periurban - Cohabitation en milieu rural

Periurban

Actuellement pas de soumission possible.

contakt_cit_f

contakt-citoyenneté

Actuellement pas de soumission possible.

 

Les projets dans le domaine de l'encouragement précoce sont achevés, une évaluation est à disposition.

Critères pour des projets et programmes de la CFM

Un projet ne devrait pas seulement satisfaire aux objectifs et aux critères du domaine spécifique, mais aussi répondre aux critères généraux suivants :

  • Innovants: les projets seront plus largement utilisés et apporteront un bénéfice substantiel au regard de l’intégration ;
  • Transmissibles et aptes à être communiqués: les résultats devront pouvoir être transférés à d’autres lieux, avec d’autres conditions politiques ;
  • Pérennes: les effets devront engendrer des changements de comportement à long terme ;
  • Bien orientés: les objectifs des projets devront se focaliser sur des objectifs propres au programme et sur des appels d’offres thématiques. Ils seront «smart», c’est-à-dire spécifiques, mesurables, acceptés par le groupe cible, réalistes, suivis dans le temps ;
  • Réalisables: l’organisation du projet doit être réaliste ; cela signifie que les ressources nécessaires et la compétence technique seront assurées ;
  • Equilibrés: le résultat attendu du projet doit être en rapport avec le coût ;
  • Ciblés: les projets doivent porter en particulier sur la population migrante (y compris les réfugiés reconnus et les admis à titre provisoire), tout en englobant les autochtones ;
  • Participatifs: à chaque fois que cela est possible, les groupes cible du projet prendront part à la mise en oeuvre.

Pour plus d'informations

Programmes d'autres services fédéraux

vers le haut Dernière modification 12.12.2016

Contact

Ruth Tennenbaum collaboratrice scientifique, projets-modèles
T
+41 58 465 95 30
Contact
Elodie Morand collaboratrice scientifique, projets-modèles
T
+41 58 465 98 10
Contact