Conseil consultatif

Le conseil consultatif garantit la qualité du Programme « Nouveau Nous ». Il est composé d’experts nationaux et internationaux dans les domaines de l’intégration, de la participation culturelle et du domaine socioculturel. Il conseille la CFM sur le développement, la mise en œuvre et l’évaluation du Programme « Nouveau Nous ».

Michelle Akanji a étudié le journalisme culturel à la Haute école d’arts de Zurich (ZHdK) et a notamment travaillé en tant que directrice de communication et des évènements à la Kunsthalle Zurich. À partir de juin 2020, elle prendra la codirection du Theaterhaus Gessnerallee à Zurich.

Dans sa pratique transdisciplinaire basée sur la recherche, Nuray Demir porte un regard critique sur les exclusions et les hiérarchies dans les domaines de la migration et du genre. Dans des projets comme « Kein schöner Arviv » ou « District* Schule ohne Zentrum », elle renforce des espaces et processus d'égalité sociale. Nuray Demir enseigne à l’Université des arts de Berlin ainsi qu'à la Haute école d’arts Weißensee de Berlin.

Après des études socioculturelles et des activités d’animatrice de jeunesse, Sibylle Heiniger a suivi des études de sociologie et de théâtre à Berne. Elle a notamment initié et dirigé (et dirige encore) divers projets participatifs de théâtre et d'art, tels que « Time for Change », « muniambärg » ou « transform ». Elle est membre de la commission du théâtre et de la danse de la ville de Berne.

Les arrangements scéniques et les textes de Boris Nikitin sont des incursions interdisciplinaires aux frontières de la performance, du documentaire et de la politique sociale. Il dirige le festival « It’s The Real Thing – Basler Dokumentartage ».

Pamela Ohene-Nyako mène des recherches et publie sur l'histoire de l'antiracisme, du genre et du postcolonialisme à l'Université de Genève. Elle a fondé la plateforme intermédia « Afrolitt’ » consacrée à la littérature afro diasporique et occupe également différents rôles entre la recherche, la culture et la politique sociale.

Simone Prodolliet a étudié l’ethnologie, l’histoire et les sciences des religions à Bern et mené sa thèse de doctorat en Indonésie. Depuis 2003, elle dirige le Secrétariat de la CFM et est rédactrice en chef du journal «terra cognita».

Dragica Rajčić a étudié la culture sociale à la Haute école de travail social de Lucerne, a dirigé de nombreux projets dans ce domaine et fut membre du Conseil de fondation de Pro Helvetia, la Fondation suisse pour la culture. Elle s’est vue, entre autres, remettre le prix Adalbert von Chamisso et le Lyrikpreis de Meran pour ses textes littéraires, qui sont notamment connus pour leur passage radical entre les langues.

Après des études d'ethnologie à l'Université de Fribourg, Ula Stotzer a occupé des postes au sein du Forum suisse pour l'étude des migrations et de la population (SFM) à Neuchâtel et au Secrétariat d'État aux migrations (SEM). Depuis 2012, elle est déléguée à la cohésion sociale de la ville de Fribourg.

Julian Warner travaille à l'interface de la science et de l'art sur les questions de décolonisation, de community building et de représentation. En parallèle à ses recherches à l’Université August-Georg de Göttingen, il a conçu des festivals, des ateliers, des spectacles et des projets de quartier, entre autres au Münchner Kammerspiele, au Sophiensälen de Berlin et au Mousonturm de Francfort.

vers le haut Dernière modification 23.03.2020