Ouverture des institutions

Hommes et femmes se sentent intégrés

  • s'ils sont liés à un réseau de relations personnelles
  • s'ils peuvent entrevoir un avenir sûr
  • s'ils sont reconnus
  • s'ils vivent de manière indépendante et s'ils peuvent s'épanouir

L'intégration n'est pas une route à sens unique. C'est un processus à double voie. Cela signifie qu'il n'y a pas que les immigrés qui doivent faire face à leur nouvel environnement dans le pays d'accueil: la population, elle aussi, doit agir avec respect et franchise pour que les personnes d'origine étrangère puissent s'établir dans notre pays. Afin que le processus d'intégration puisse se dérouler d'une manière satisfaisante et réussie pour tous les participants, il ne suffit toutefois pas que les efforts soient consentis seulement par les particuliers. Il est indispensable que les institutions de la société civile participent elles aussi à ce processus et s'adaptent aux réalités en la matière. «L'ouverture des institutions» est donc la réponse au défi lancé par la diversité de la population en Suisse, défi qui peut être relevé avec profit.

Les grandes entreprises et multinationales ont réalisé que la diversité de leur personnel et une clientèle devenant de plus en plus hétérogène ne pouvait que signifier augmentation des prestations et des bénéfices. De nombreuses petites entreprises ont fini par tirer profit des avantages évidents d'une stratégie de «Managing Diversity». Même si les PME affichent encore une certaine réserve à l'égard de tels processus, les exemples de petites entreprises misant sur la diversité démontrent qu'une adaptation de la philosophie d'entreprise est gagnante.

Les différents résultats des efforts entrepris peuvent également être observés dans les administrations publiques. La nomination de personnes aux postes de Délégués à l'intégration dans les cantons et villes suisses est un signe que les gouvernements ont reconnu non seulement la nécessité d'entamer de tels processus visant une ouverture, mais encore qu'il convient de relever la qualité et l'efficacité des prestations de service. Ces processus ont déjà fait beaucoup de progrès ici et là mais à d'autres endroits ils ne sont encore qu'à une phase initiale.

Dans le domaine des institutions de la société civile, les sensibilités à cette thématique varient. Les organisations les plus diverses ont reconnu qu'il était profitable pour elles et leurs objectifs, d'engager non seulement des Suisses et des Suissesses, mais également, d'une manière bien ciblée, des immigrés. D'autres groupements, en revanche, mettent le poids sur les inconvénients d'une ouverture et ne se concentrent dès lors que sur un cercle de membres bien déterminé. Une troisième tendance concerne les institutions de notre société civile qui n'ont pas encore eu l'occasion de se pencher sur cette question mais seraient tout à fait prêtes à prendre les mesures adéquates.


Recommandations

terra cognita

Liens

  • Migration et santé

    Le Programme national migration et santé vise à améliorer l'état de santé de la population migrante et son comportement en la matière en Suisse.

  • Dossier Intégration et sport

    Projets et expériences visant à ouvrir les structures sportives aux migrants/tes et à améliorer leur intégration dans le domaine du sport

vers le haut Dernière modification 23.04.2015