Ouverture des institutions

L'intégration n'est pas une route à sens unique. C'est un processus à double sens. Cela signifie qu'il n’appartient pas seulement aux immigrés de s’adapter à leur nouvel environnement dans le pays d'accueil : la population indigène doit, elle aussi, faire preuve d’ouverture et de respect à l’égard des personnes d’origine étrangère. Le succès de ce processus dépendra aussi de la promptitude des institutions sociales à s’y impliquer.

Les grandes entreprises et les multinationales ont compris depuis longtemps que la diversité de leur personnel et une clientèle de plus en plus hétérogène ne pouvaient rimer qu’avec plus de performances et plus de bénéfices. De nombreuses petites entreprises ont également tiré parti des avantages d'une stratégie de diversité managériale. En dépit de la réserve que suscitent encore ces processus, en particulier chez les PME, l’exemple des petites entreprises qui ont fait le pari de la diversité montre qu'un changement de philosophie d'entreprise est gagnant.

Notons que des efforts similaires ont été déployés dans l’administration publique et les institutions civiles. Les organisations les plus diverses ont reconnu qu'il était profitable pour elles, en termes également d‘objectifs, de ne pas rester focalisés sur les Suisses et les Suissesses, mais de se mettre au diapason d’une société plurielle, en tenant également compte des migrants.

terra cognita

Recommandations

vers le haut Dernière modification 14.11.2018