NOUS SOMMES LÀ – la société de migration suisse

Ensemble et côte-à-côte : immigration et changement dans l’agglomération

Quelque 45 pourcent des habitants de la Suisse vivent aujourd’hui dans des agglomérations. C’est là que le développement des dernières décennies est le plus clairement visible et perceptible.

La CFM a voulu savoir comment les personnes implantées depuis un certain temps en ces lieux perçoivent l’immigration et les changements dans leur voisinage et leur environnement, par exemple au travail. L’étude hors-murs « Vivre-ensemble et côte-à-côte dans les communes suisses – Migration : perceptions de la population résidente » fournit des réponses intéressantes et dresse un tableau diversifié des sensibilités.

Études de la CFM

« Nous sommes là » a visité trois communes d’agglomération : Belp, Le Locle et Agno et a rencontré des représentants politiques de la commune, des résidents engagés et des chercheurs. Les entretiens visent à savoir pourquoi certains changements suscitent des réactions de rejet, quelle importance est donnée à l’échange local et aux possibilités de rencontre et comment le changement au sein de la commune doit être communiqué et planifié.  


WIR SIND HIER – die Migrationsgesellschaft Schweiz

Episode 10 – warum Belp noch immer ein Dorf ist

Was Veränderungen im Lebensraum mit der Einstellung zur Migration zu tun haben.

Belp sei noch immer ein Dorf, sagen viele Bewohner*innen, aber eigentlich ist Belp fast schon ein wenig Stadt. Ganz sicher Agglomeration, und darum auch in einem rasanten Wandel unterworfen. Was das alles mit der Einstellung gegenüber Migration zu tun hat, erklären die beiden Anwohner*innen von Belp, Susanne Ritter-Lutz und Markus Klauser, der Vizegemeindepräsident Stefan Neuenschwander und Denise Efionayi-Mäder von Schweizerischen Forum für Migrations- und Bevölkerungsstudien.

20 mai 2021


NOUS SOMMES LÀ – la société de migration suisse

Épisode 11 – trop de capital étranger au Locle

Comment les changements intervenus dans le cadre de vie influencent l’attitude face à la migration.

Le Locle, autrefois fière cité horlogère, souffre de l’exode des horlogers indépendants. Les bénéfices réalisés par les entreprises qui y sont toujours présentes vont ailleurs. Cette situation se traduit par une faiblesse structurelle et un budget en baisse pour la commune. Mireille Grosjean et Jérome Heim, habitants du Locle, le conseiller communal Cédric Dupraz et Joëlle Fehlmann, chercheuse au Forum suisse pour l’étude des migrations et de la population, racontent pourquoi le Locle reste malgré tout ouvert à l’égard de tous les immigrés.

20 mai 2021


NOI SIAMO QUI – la Svizzera società delle migrazioni

Episodio 12 – Visita ad Agno

Qual è il legame tra i cambiamenti che avvengono nel proprio intorno e l’atteggiamento assunto nei confronti della migrazione?

Agno è confrontato con numerosi disagi causati dal traffico e sono in molti a lamentarsi dei troppi frontalieri che attraversano il Comune. Nel contempo, i «nuovi arrivati» rimangono spesso invisibili, il che può essere positivo da un lato, ma ha anche dei risvolti problematici, affermano Stefano Rappi e Lara Robbiani Tognina, residenti ad Agno e nelle vicinanze, nonché Thierry Morotti, sindaco, e Gianni d’Amato, professore al Forum svizzero per lo studio delle migrazioni e della popolazione.

20 mai 2021


Tous les épisodes peuvent également être écoutés sur les podcasts de Spotify et d’Apple.

Dernière modification 20.05.2021

Début de la page