Solidarité et coopération européennes

Prise de position de la CFM pour la consultation concernant la deuxième contribution suisse en faveur de certains États membres de l’UE

Informations, CFM, 02.07.2018

La Suisse a contribué, ces dix dernières années, au financement de projets de construction dans différents pays d’Europe de l’Est. Des projets infrastructurels ont ainsi été soutenus dans les domaines de la sécurité des frontières, de la modernisation du système judiciaire et de la protection de l’environnement. Tous les projets sont réalisés avec la participation financière des Etats bénéficiaires et encadrés sur place par des bureaux (suisses), qui contrôlent également l’utilisation des fonds. La deuxième contribution prévoit un «crédit-cadre pour la migration», qui doit permettre de soutenir la réalisation, dans divers pays de l’UE, de projets axés sur l’asile et le retour.

La Commission fédérale des migrations CFM, qui travaille également sur des questions à l’interface entre la politique migratoire intérieure et extérieure, se félicite de l’engagement de la Suisse à soutenir, à travers cette deuxième contribution, la réalisation de projets dans des pays de l’UE confrontés à des défis particuliers, du fait de leur situation géographique ou économique. La CFM juge notamment pertinent de prévoir un crédit-cadre pour la migration, en particulier s’il sert à soutenir des projets portant une attention particulière aux droits de l’homme et à la protection des réfugiés.

Documentation

vers le haut Dernière modification 02.07.2018