Optimisation des mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes

Informations, CFM, 05.12.2014

La CFM se prononce en principe en faveur de la libre circulation des personnes. La mise en œuvre de l’article 121a Cst, qui doit soumettre le séjour de la main-d’œuvre étrangère à des contingents, conduira l’économie à recourir à des travailleurs titulaires d’un statut de séjour de courte durée et à des personnes soumises à l’obligation de s’annoncer, dans la perspective d’une bonne situation conjoncturelle. Dans cette optique, il convient de saluer l’optimisation des mesures d’accompagnement qui permet de limiter les situations de travail précaires. En même temps, les salaires et les conditions de travail sur le marché de l’emploi suisse sont protégés, ce qui promeut la paix sociale. Grâce à la lutte contre les abus en matière de conditions de salaires et de travail, on arrivera aussi à améliorer l’acceptation de la libre circulation des personnes au sein de la population.

vers le haut Dernière modification 05.12.2014