Femmes en fuite

Table ronde « Femmes en fuite », 8 mars 2018, de 18 à 20 h, Musée d’Histoire de Berne

Communiqués, CFM, 05.03.2018

Plus de la moitié des personnes contraintes de fuir sont des femmes ou des filles. La peur les accompagne en permanence, peur de la violence, des agressions, de la faim et des maladies, peur de la perte d’un proche ou d’un futur incertain pour leurs enfants et pour elles-mêmes. À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la Direction du développement et de la coopération (DDC), la Commission fédérale des migrations (CFM) et l’Ambassade du Canada en Suisse organisent le 8 mars 2018, de 18 à 20 heures, une table ronde sur le thème des «Femmes en fuite». La manifestation s’inscrit dans le cadre de l’exposition «Fuir» au Musée d’Histoire de Berne.

Les femmes fuient la violence de la guerre, l’esclavage, les mariages forcés ou encore les abus sexuels. Elles doivent fréquemment faire face aux mêmes dangers sur la route ou là où leur périple prend fin. Malgré cela, les raisons qui poussent spécifiquement les femmes à choisir l’exil ne figurent pas dans la Convention de Genève relative au statut des réfugiés. Les femmes sont également nombreuses à quitter leur pays à la recherche de travail et de perspectives économiques. Là aussi, elles sont souvent exploitées ou victimes de violence. Quelque 30 millions de femmes et de filles sont actuellement exposées à ces dangers dans le monde. Environ 64 000 d’entre elles ont cherché refuge en Suisse ces dix dernières années.

Cependant, la migration peut aussi représenter une opportunité pour les femmes, que ce soit en termes de formation, de revenu ou d’indépendance. La discussion portera sur les mesures que la communauté internationale et la Suisse peuvent prendre pour renforcer la protection et les droits des femmes, et leur offrir de nouvelles perspectives.

La manifestation sera ouverte par l’Ambassadrice Susan Bincoletto, Ambassade du Canada en Suisse, et l’Ambassadeur Pietro Mona, ambassadeur suisse chargé du développement, du déplacement forcé et de la migration.

La Table ronde donnera la parole aux personnes suivantes:

Yvonne-Apiyo Brändle-Amolo
Médiatrice interculturelle, fondatrice de l’ONG 1+1=3 for empowerment of women

Gina Bylang
Spécialiste du Corps suisse d’aide humanitaire dans les domaines de la protection de l’enfance et des violences sexuelles et fondées sur le genre

François Crépeau
Directeur du Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de l’Université McGill

Animation : Ursula Keller, point focal Genre, DDC

La conférence se déroulera en anglais avec interprétation simultanée en allemand et en français. L’entrée et la visite de l’exposition «Fuir» sont gratuites dès 17 heures.

«FUIR» est un projet de la Commission fédérale des migrations (CFM), du Secrétariat d’État aux migrations (SEM), de l’Haut-commissariat aux réfugiés des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Le Musée d’Histoire de Berne propose un programme riche et varié autour de son exposition temporaire : www.bhm.ch/flucht-fuir/.

vers le haut Dernière modification 05.03.2018

Contact

Pour les questions d’ordre général, veuillez vous adresser à :

Musée d’Histoire de Berne
Merja Rinderli
Responsable marketing et communication

T +41 31 350 77 83
Contact

 

Pour les questions spécifiques, veuillez vous adresser à :

Georg Farago Direction du développement et de la coopération DDC
T
+41 58 463 11 28
Contact
Sibylle Siegwart Commission fédérale des migrations
T
+41 58 465 85 02
Contact