La CFM facilite la naturalisation facilitée

Communiqués, CFM, 15.02.2018

Les jeunes étrangers de la troisième génération, c’est-à-dire les petits-enfants d’étrangers immigrés en Suisse, ont désormais accès à la naturalisation facilitée. Pour les accompagner dans leurs démarches, la Commission fédérale des migrations CFM lance un clip vidéo, ainsi qu’un site internet qui explique pas à pas comment procéder pour en bénéficier.

Les jeunes étrangers de la troisième génération ne possèdent peut-être pas le passeport rouge à croix blanche, ils sont le plus souvent très bien intégrés et se considèrent comme partie intégrante de la société suisse. La naturalisation facilitée de ces jeunes et enfants est un objectif de longue date de la CFM, qui lance aujourd’hui un clip vidéo pour informer les candidats des conditions à remplir, mais aussi des droits et obligations attachés à la naturalisation. La procédure, qui se déroule en une seule étape, est plus rapide et moins onéreuse que la procédure ordinaire. Elle a également l’avantage de ne pas prévoir d’audition devant une commission de naturalisation, ni de vote par l’assemblée communale.

Le parcours qui attend les jeunes candidats à la naturalisation reste néanmoins difficile. C’est pourquoi la CFM publie, sur son site internet, un guide pratique expliquant comment procéder, avec des liens utiles vers les autorités auxquelles s’adresser et des modèles de lettres pour faciliter la correspondance. La commission souhaite ainsi contribuer à rendre la procédure plus transparente et plus accessible, pour encourager les jeunes concernés à faire usage de ce nouveau droit.

Documentation

vers le haut Dernière modification 15.02.2018

Contact

Sibylle Siegwart Commission fédérale des migrations
T
+41 58 465 85 02
Contact