Informations aux médias 2017

Communiqués (18.12.2017 - CFM)

Rendre la société apte à l’intégration

Une intégration réussie suppose, certes, un investissement de la part des immigrés, mais aussi l’ouverture de la société d’accueil. Pourtant, le discours politique se focalise toujours plus sur les parcours d’intégration individuels, faisant ainsi peser toute la responsabilité sur les épaules des immigrés. Ce constat se vérifie dans les ordonnances d’application de la nouvelle loi sur les étrangers et l’intégration (LEI), tout comme dans la loi sur la nationalité (LN) - qui prévoit désormais un examen des critères d’intégration. A l’occasion de la Journée internationale des migrants, la Commission fédérale des migrations CFM à rappelle sa position et présente des recommandations. Elle y confirme son attachement à une conception de l’intégration en tant que processus dynamique, impliquant la société dans son ensemble et dans lequel la société d’accueil a sa part de responsabilité.

Communiqués (08.11.2017 - CFM)

Repenser l’Etat : frontières et nouveaux "chez-soi"

Les frontières structurent l’espace et permettent de définir l’appartenance des individus à un territoire d’Etat concret. Les lignes de séparation imaginaires qui se forment dans nos esprits répartissent les êtres humains en catégories sociales et en différents univers. Cependant, notre vie quotidienne – l’organisation de nos loisirs, les imbrications économiques et les processus de travail, nos relations et notre mentalité – prend de plus en plus un caractère transfrontalier. Quel est l’impact de ces frontières physiques et imaginaires, respectivement de leur dissolution, sur la vie des personnes et sur l’Etat ? A l’occasion de sa journée annuelle du 9 novembre 2017, la CFM se consacrera à toutes ces questions et risquera un regard visionnaire sur les nouveaux "chez-soi" au-delà des frontières.

Communiqués (26.09.2017 - CFM)

Recommandations pour la restructuration du domaine de l'asile : accent sur l’octroi de la protection

Avec la restructuration qui vise à accélérer les procédures d’asile, de nouveaux jalons sont posés dans le domaine de l’asile. La Commission fédérale des migrations CFM recommande d'accorder, lors de la mise en œuvre, la toute première priorité à la notion de protection. La crédibilité et la qualité de la procédure d'asile doivent être évaluées tant en fonction des besoins des personnes cherchant protection que sur la base de procédures efficaces et l’intégration aussi rapide que possible des personnes vulnérables.

Communiqués (12.09.2017 - CFM)

La CFM et le CSAJ encouragent la citoyenneté chez les jeunes

La Commission fédérale des migrations CFM encourage, en collaboration avec le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse CSAJ, la citoyenneté auprès des enfants et des jeunes. L’objectif de ce partenariat est de développer la codécision et la co-construction des enfants et des jeunes dans la société. La CFM et le CSAJ sont convaincus que le renforcement de la citoyenneté chez les jeunes contribue à garantir la cohésion de la société à l’avenir.

Communiqués (22.05.2017 - CFM)

«Petits moyens, grands effets»

La journée nationale du programme d’encouragement de «contakt-citoyenneté» du 23 mai 2017 à l’Hôtel de Ville de Berne est consacrée à l’engagement bénévole de la société civile pour la cohabitation interculturelle. 150 expertes et experts, porteurs de projets et intéressés discutent les multiples défis et développent de nouvelles idées et approches. De telles initiatives citoyennes sont un pilier majeur en matière de promotion de l’intégration. Activer ce potentiel au sein de la population est l’objectif du programme «contakt-citoyenneté», un engagement commun de la Commission fédérale des migrations CFM et du Pour-cent culturel Migros.

Communiqués (04.04.2017 - CFM)

Comprendre ce que fuir signifie

Nous découvrons tous les jours de nouvelles images de personnes contraintes de fuir. Mais savons-nous vraiment comment on vit l’abandon de sa maison, de son travail, de sa famille et de sa patrie ? Les visiteurs de l’exposition « FUIR » pourront mieux comprendre ce que fuir signifie. Après son succès initial au Musée national de Zurich, cette exposition itinérante, dont le vernissage aura lieu le 5 avril prochain, sera présentée au Musée de la ville d’Aarau du 6 avril au 17 septembre 2017. À partir du 18 mai 2017, elle sera complétée par dix histoires de personnes ayant dû fuir leur pays et vivant dans la ville d’Aarau.

Communiqués (21.03.2017 - CFM)

Un nouveau statut de protection avec perspective de séjour pour remplacer l’«admission provisoire»

Berne. La Commission fédérale des migrations (CFM) souligne l’importance de remplacer la mesure de substitution insatisfaisante de l’admission provisoire par un nouveau statut de protection. Elle salue donc les efforts du Conseil fédéral en vue de mettre en évidence des solutions alternatives à l’admission provisoire. Le rapport du Conseil fédéral «Admission provisoire et personnes à protéger : analyse et possibilités d’action» présente trois variantes. La CFM privilégie la deuxième possibilité d’action, consistant dans la création d’un nouveau statut, à condition de limiter dans le temps son caractère provisoire.

Communiqués (09.03.2017 - CFM)

Vécus migratoires et appartenances

Berne. Les personnes à avoir un vécu migratoire sont de plus en plus nombreuses en Suisse. Qu’implique cette évolution pour la société dans son ensemble et comment y réagit-elle ? Qu’en est-il au niveau individuel ? Comment les gens se positionnent-ils sur la question, selon qu’ils ont vécu la migration ou non ? Enfin, quelle est l’importance de pouvoir qualifier un lieu de «chez soi» ou de «patrie» ? Autant de questions sur lesquelles se penche la Commission fédérale des migrations (CFM) dans son dernier numéro de terra cognita.

Communiqués (13.01.2017 - CFM)

Faciliter la naturalisation des étrangers de la troisième génération

Berne. Un étranger sur quatre et une étrangère sur quatre est né(e) en Suisse. Certains d’entre eux ont un père, une mère ou même des grands-parents nés ou ayant grandi en Suisse. Ces petits-enfants de migrants font partie de la société suisse. Ils ne sont étrangers que sur le papier. Le 12 février, le peuple et les cantons se prononceront sur la naturalisation facilitée des jeunes étrangers bien intégrés de la troisième génération. La Commission fédérale des migrations soutient cette modification de la Constitution, car il est temps que la Suisse reconnaisse ses enfants!

vers le haut Dernière modification 13.01.2017

Contact

Sibylle Siegwart Commission fédérale des migrations
T
+41 58 465 85 02
Contact