Améliorer la participation des immigrés

La participation politique constitue un élément important du processus d'intégration. Ainsi, dans le cadre du crédit d’intégration de la Confédération, la Commission fédérale pour les questions de migration (CFM) soutient des projets modèles visant à promouvoir la participation politique des étrangers.

Deux cantons permettent aux habitants qui ne sont pas citoyens suisses de participer aux votations. Cinq autres cantons ont octroyé le droit de vote aux résidents étrangers à l'échelle communale. La CFM s'emploie à favoriser une large participation des étrangers aux processus politiques. Elle est également possible dans les cantons et communes qui n'accordent pas le droit de vote aux étrangers, par exemple par le biais d'une participation aux consultations, en siégeant au conseils des parents au sein des écoles ou en siégeant dans les commissions consultatives.

La CFM souhaite promouvoir les possibilités de consultation et de participation politique des immigrés. Dans cette optique, la formation de l'opinion et la manifestation de la volonté, mais également l'acquisition et la diffusion de savoir relatif aux principes démocratiques et aux droits fondamentaux sont d'une importance centrale. Les projets visant de tels objectifs peuvent être soutenus dans le cadre du crédit d'intégration, au titre de projets modèles. L'appel d'offres correspondant, intitulé «Citoyenneté active», vient d'être lancé. Pour prendre connaissance des conditions, du calendrier et du contenu, on pourra consulter le site Web de la CFM: www.ekm.admin.ch

Dernière modification 05.09.2008

Début de la page

https://www.ekm.admin.ch/content/ekm/fr/home/aktuell/news/2008/2008-09-05.html