Lancement du Programme « Nouveau Nous – culture, migration, participation »

Berne, 11.06.2020 - Cette année, à l’occasion de son 50e anniversaire, la Commission fédérale des migrations CFM lance le Programme d’encouragement « Nouveau Nous ». Il combine les efforts existants en matière de politique culturelle et d'intégration et contribue à renforcer à long terme la cohésion sociale et la participation culturelle dans la société migratoire suisse. Les demandes de projets peuvent être soumises à partir du 1er juin 2020 sur le site internet de la CFM.

Près de la moitié de la population suisse est issue de la migration. En même temps, les discours, les espaces, les images et les histoires publics sont souvent façonnés par des modèles stéréotypés du « Nous et les Autres », que ce soit par l’exotisation, le racisme ou le folklore. Cela peut conduire la population issue de la migration à vivre des expériences d'exclusion et à compliquer la participation à la vie sociale. À l'inverse, pour de nombreuses personnes, la diversité reste encore inhabituelle et suscite des craintes. Dans le passé, la Suisse est parvenue à intégrer les minorités politiques, religieuses et linguistiques et à adapter les identités nationales, les histoires référentes et les modèles en conséquence. La cohésion sociale dans la société migratoire d’aujourd’hui nécessite une culture publique polyphonique, qui offre la reconnaissance et l'appartenance au plus grand nombre de personnes possible.

Encouragement de projet

Pendant quatre ans, le Programme « Nouveau Nous » soutiendra des projets qui renforcent la cohabitation à part entière de personnes issues ou non de la migration : les projets encouragés vont au-delà d’une rencontre purement interculturelle et renforcent les relations d'égal à égal à long terme. Ils remettent en question les modèles stéréotypés du « Nous et les Autres », développent des alternatives, les ancrent dans les institutions et l'opinion publique et visent à renforcer durablement un sentiment d’appartenance polyphonique dans les villes, les agglomérations et les régions rurales.

Les responsables de projets sont soutenus par des mesures d'accompagnement complètes pour développer leurs compétences, échanger leurs expériences et documenter leurs projets. Les lacunes structurelles entre l’encouragement de la culture et l’intégration sont également abordées. De cette façon, les approches nouvellement acquises pourront être ancrées durablement.

Les projets peuvent être soumis en ligne à partir du 1er juin 2020 sur le site internet de la CFM.

Besoin d'intégration dans le cadre de la participation culturelle

Conformément au mandat légal, l’encouragement de la culture se concentre sur la création culturelle professionnelle. La co-décision active dans la vie culturelle peut aussi être un instrument de l’encouragement de l’intégration. Avec le Programme d’encouragement « Nouveau Nous », la CFM utilise ses ressources et compétences spécifiques en matière de promotion de l'intégration pour ouvrir des possibilités de participation culturelle aussi aux personnes qui sont rarement impliquées dans les débats publics et culturels. Parce que seuls ceux qui peuvent se représenter eux-mêmes et sont reconnus publiquement ont le sentiment d’appartenir à une société. Il s’agit de poser les bases d’un échange plus intense entre la politique d’intégration et la politique culturelle et d’élargir le débat en y intégrant un « Nouveau Nous » dans la société migratoire suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Sibylle Siegwart
Commission fédérale des migrations CFM
T +41 58 465 85 02
M +41 79 877 55 32



Auteur

Commission fédérale des migrations
http://www.ekm.admin.ch

Dernière modification 10.06.2020

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.ekm.admin.ch/content/ekm/fr/home/aktuell/mm.msg-id-79407.html